EP 12 – Mercedes Haiech

EP 12 – Mercedes Haiech

EP 12 – Mercedes Haiech

Géométrie algébrique, logique, heroic fantasy et des mathématiques ouvertes à toutes et tous

L'oreille mathématique
EP 12 – Mercedes Haiech
/
photomercedeshaiech petitformat

EP 12 – Mercedes Haiech

Géométrie algébrique, logique, heroic fantasy et des mathématiques ouvertes à toutes et tous

L'oreille mathématique
EP 12 – Mercedes Haiech
/

Géométrie algébrique, logique, heroic fantasy et des mathématiques ouvertes à toutes et tous

C’est dans un contexte bouleversé, à distance, que Mercedes Haiech a soutenu sa thèse de mathématiques le 7 décembre 2020. Rattachée à l’Institut de Recherche Mathématique de Rennes (IRMAR) dans l’équipe de géométrie et singularité, ses travaux de recherches s’inscrivent dans le champ de la géométrie algébrique. Une discipline peu connue du grand public qui fait justement l’objet de la chronique « médiation scientifique » d’Adrien Rossille.

Au fil de cette émission tournée vers les jeunes générations de mathématiciennes et mathématiciens, Mercedes Haiech surprend par la précision et la finesse de sa  pensée ainsi que par sa bienveillance. Elle raconte son parcours d’étudiante brillante originaire de Strasbourg, l’entraide qu’elle a pu connaître parmi ses camarades en mathématiques, mais aussi les difficultés que peut représenter l’arrivée à Paris dans les classes préparatoires d’un lycée prestigieux lorsqu’on vient d’ailleurs. C’est à cette période qu’elle a noué un lien fort avec l’Institut Henri Poincaré, « une seconde maison »  où elle fréquentait notamment avec assiduité le séminaire Mathematic Park.  Lauréate du Prix jeunes Talents l’Oréal-Unesco pour les femmes et la science 2020, elle rappelle notamment qu’à ce jour, en mathématiques pures, seulement 19% des maîtres de conférence à l’Université sont des femmes.

Agrégée de mathématiques depuis 2017, elle enseigne depuis déjà plusieurs années, avec plaisir, et avec la conviction qu’aucun élève ne doit se sentir exclu par les mathématiques, que chacun est capable. « En mathématiques, tout devient facile si on y passe du temps, si on s’entraîne », explique-t-elle, beaucoup plus animée par l’esprit de partage et le goût du collectif que par la compétition.

En fin d’émission, Mercedes Haiech nous fait découvrir un autre pan de son tempérament imaginatif en évoquant sa passion pour la littérature « heroic fantasy », en particulier les œuvres de Pierre Bottero.

Pour aller plus loin :

– La page personnelle de Mercedes Haiech sur le site de l’Ecole Normale Supérieure de Rennes.

– Sa thèse en géométrie algébrique soutenue le 7 décembre 2020.

– Un article consacré à Mercedes Haiech sur le site de la délégation régionale Bretagne et Pays de la Loire du CNRS.

Generique :

Production : Hélène Delye pour l’Institut Henri Poincaré

Chronique « médiation scientifique » : Adrien Rossille, Institut Henri Poincaré

Direction des programmes et coordination : Marion Liewig, Institut Henri Poincaré

Réalisation et mixage : Centreville Télévision – One More

Musique et habillage sonore : Valentin Marinelli et Clément Barbier, Studio MBC

Crédit photo de Mercedes Haiech : L’Oréal – UNESCO