Maison Poincaré | EP 05 – Sylvie Benzoni
1064
post-template-default,single,single-post,postid-1064,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

EP 05 – Sylvie Benzoni

EP 05 – Sylvie Benzoni

EP 05 – Sylvie Benzoni

Ouvrir la voie des mathématiques à toutes et tous, créer des aventures collectives

Photo Sylvie Benzoni carré

EP 05 – Sylvie Benzoni

Ouvrir la voie des mathématiques à toutes et tous, créer des aventures collectives

Ouvrir la voie des mathématiques à toutes et tous, créer des aventures collectives

Sylvie Benzoni est lyonnaise, elle a étudié à l’École normale supérieure de Saint-Cloud puis de Lyon où elle a obtenu un doctorat en mathématiques en 1991. Chargée de recherches au CNRS à tout juste 25 ans, elle devient professeure à l’Université Claude Bernard Lyon 1 en 2003. Directrice adjointe, puis directrice de l’Institut Camille Jordan de Lyon/Saint-Etienne jusqu’en 2017, elle est depuis janvier 2018 directrice de l’Institut Henri Poincaré.

A la différence de nombreux autres mathématicien.ne.s et chercheur.eus.e.s, Sylvie Benzoni n’est pas issue d’une famille de scientifiques ou d’universitaires. Elle évoque au micro le parcours et les rencontres qui l’ont menée à choisir la voie des mathématiques. Une discipline dans laquelle prédominent les hommes, mais où elle a cependant pris des responsabilités au fil du temps, animée par la volonté de faire entendre la voix des femmes en mathématiques, et plus largement celle du collectif. Sa vigilance sur les questions de parité, son esprit d’équipe mais aussi son souci des problématiques environnementales transparaissent aussi dans la future Maison Poincaré dont elle dessine les contours dans l’émission.

Avec Adrien Rossille, auteur de la chronique « Médiation scientifique » du podcast, Sylvie Benzoni nous emmène avec élan au cœur de sa thématique de recherche : les systèmes d’équations aux dérivées partielles en lien avec la modélisation de fluides complexes.

D’un tempérament curieux et généreux, elle nous parle de l’une de ses mentors, la mathématicienne Michelle Schatzman, et nous fait par ailleurs découvrir un texte érudit et plein d’humour sur l’histoire des mathématiques signé par le physicien et mathématicien britannique Freeman Dyson (1923-2020). En fin d’émission, Sylvie Benzoni revient sur un discours marquant de sa consoeur Laure Saint-Raymond qui lui permet de réaffirmer ses convictions et ses espoirs pour la recherche en mathématiques.

 

La page personnelle de Sylvie Benzoni sur le site de l’Université Claude Bernard Lyon 1.

Pour aller plus loin :

–  L’article du physicien et mathématicien Freeman Dyson intitulé « Birds and Frogs »

– Le discours de la mathématicienne Laure Saint-Raymond devant l’Académie des Sciences

– A propos de la mathématicienne Michelle Schatzman

– Découvrir la future Maison Poincaré

– Quelques lectures (disponibles à la Bibliothèque de l’IHP) pour s’immerger dans le champ de recherches de Sylvie Benzoni :

G.B Whitham, Linear and nonlinear waves (John Wiley & Sons, 1999)

H.-O. Kreiss et J. Lorenz, Initial-boundary value problems and the
Navier-Stokes equations
(academic Press, 1989)

B. Gustafsson, H.O. Kreiss et J. Oliger, Time-Dependent Problems and Difference Methods (Wiley-Blackwell, 2013)

Generique :

Production : Hélène Delye pour l’Institut Henri Poincaré

Chronique « médiation scientifique » : Adrien Rossille, Institut Henri Poincaré

Direction des programmes et coordination : Marion Liewig, Institut Henri Poincaré

Réalisation et mixage : Centreville Télévision – One More

Musique et habillage sonore : Valentin Marinelli et Clément Barbier, Studio MBC